Qu'est ce qu'un bon acteur ?
Article sur le film Docteur Folamour.

Un bon acteur, c’est celui qui incarne « bien » son personnage. Qui va lui donner une personnalité crédible (dans le ton du discours, qui doit correspondre à la situation et aux émotions que devrait ressentir le personnage ; dans les gestes, un musicien actionne les bonnes touches au bon moment ; …) et cohérente (qui par exemple n’oscille pas entre une personnalité effacée et extravertie, à moins qu’il y ait une bonne raison à cela).
En un mot, on y croit. Je pense par exemple au personnage de Travis Brickle, incarné par Robert de Niro dans Taxi Driver, une personnalité très forte, qu’on suit du début à la fin. Ce personnage a pris vie, il existe (dans ma tête au moins). A tel point qu’on peut imaginer ce qu’il ferait dans telle ou telle situation qui n’a pas lieu dans le film.

Mais, faire un bon film ne suffit pas vraiment à être un bon acteur. Il se pourrait que De Niro n’ait pas « joué », qu’il soit comme ça dans sa vraie vie. Ce qui fait vraiment de De Niro un bon acteur, un grand acteur, c’est surtout le fait qu’il ait incarné plusieurs personnages, très différents, dans différents films. On peut dire aussi qu'il n'y aurait pas de grands acteurs sans grands rôles… Pour ne citer que quelques exemples un peu extrêmes dans sa longue carrière, citons un humoriste dans La valse des pantins, le diable dans Angel Heart, un … loser complet fraîchement sorti de prison dans Jackie Brown, et un malade atteint d'encéphalite dans L’éveil. La liste est longue.
A la limite, on a parfois du mal à le reconnaître, tant il y a de puissance dans ses incarnations.

Et c’est bien ça le critère ultime, qui permet de reconnaître qu’on est en face d’un bon acteur : on ne le reconnaît pas. On pourrait citer l’excellent Gary Oldman, qui incarne le comte Dracula dans le film de Francis Ford Coppola… j’ai mis bien du temps à réaliser que c’était le même homme qui jouait ce flic complètement givré dans Léon. Evidemment, ça tient en partie au maquillage extrêmement sophistiqué du vampire, mais il n’y a pas que ça (je pense aussi à Nicole Kidman dans The hours, qui est méconnaissable, mais là je dirais que ça vient surtout du maquillage…).

Je pense aussi à Alec Guiness, le fameux Obi-Wan Kenobi dans la première trilogie (chronologique) de La guerre des étoiles (Episodes 4, 5 et 6). Mais oui, c’est bien lui qui joue le colonel dans le pont de la rivière Kwaï… (oui oui, c'est quand même vrai qu'il y a eu pas mal d'années et de kilos entre les deux…)

J’en viens au sujet de mon article, le merveilleux film Docteur Folamour de Stanley Kubrick. Je suis mort de rire à chaque fois que je vois, c’est une sorte de comédie pleine d’humour noir, sur la bêtise humaine, sur fond de guerre nucléaire, et dans laquelle les militaires sont ridiculisés du début à la fin avec une grande finesse.
Mais, j’ai vu ce film plusieurs fois avant d’apprendre qu’un des acteurs, le grand Peter Sellers, y jouait trois rôles. Les trois rôles principaux1 qui plus est ! Et même en le revoyant j’ai eu du mal à y croire. Enfin, les yeux ne trompent jamais. Impressionnante prouesse.

image_1316899.jpg
StrangelovePresident3.jpg
dr_strangelove_1ed07.jpg

A titre d’anecdote, il faut remarquer un superbe parallèle artistique avec le précédent film de Kubrick, Lolita. Peter Sellers y joue le rôle extrêmement important de l'étrange Clare Quilty, qui aime se déguiser… et se fait passer successivement pour trois personnes différentes2 pour pouvoir rencontrer sa belle Lolita sans éveiller les soupçons du pauvre Professeur Humbert.

Add a New Comment
or Sign in as Wikidot user
(will not be published)
- +
Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-Share Alike 2.5 License.